Pharmacie: zoom sur le « dossier pharmaceutique »

Le dossier pharmaceutique
Standard

Peu connu du grand public, le dossier pharmaceutique a été mis en place par la loi du 30 janvier 2007, afin de permettre à chaque bénéficiaire de l’assurance maladie de suivre tous les médicaments qui lui ont été prescrits ou délivrés au cours des 4 derniers mois.

Quelle utilité ?

Mis en œuvre par l’Ordre des Pharmaciens, le dossier médical constitue un réel « progrès », dans la mesure où il permet d’assurer un suivi médicamenteux des patients, ce qui permet d’éviter aussi bien les « duplications de traitement » que les interactions médicamenteuses.

Prenons un cas concret : admettons qu’un patient se rende chez le pharmacien parce qu’il souffre de « toux ». Or, le pharmacien constate que le patient suit déjà un traitement spécifique. Il pourra alors lui conseiller un médicament qui ne comprend aucune contre indication avec le traitement qu’il suit.

Cela étant, le champ d’application du dossier médical est bien plus vaste !

Dossier pharmaceutique : les autres applications

Les applications du dossier médical va bien que tout ce qui à trait à l’achat de médicament dans une officine pharmaceutique.

Le dossier médical est en effet également utilisé dans le milieu hospitalier : en cas d’hospitalisation, le médecin d’hôpital peut accéder à toutes les indications concernant les médicaments que consomme le patient.

Mais pas seulement !

Le dossier médical peut également être utilisé en cas de rappel de médicaments ou pour donner au pharmacien des indications sur d’éventuelles ruptures d’approvisionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>