L’automédication : un secteur en croissance

pharmacie médicament sans ordonnance
Standard

Après une année de stagnation, le secteur de l’automédication a cru de +2.1% (en valeur) en 2014.

  • L’automédication en bref

L’automédication est définie en France comme étant « l’utilisation, hors prescription médicale, par des personnes pour elles-mêmes ou leur proches et de leur propre initiative, de médicaments considérés comme tels (…) avec la possibilité d’assistance et de conseils de la part des pharmaciens. »
La définition de l’ordre des médecins fait référence au médicament lui-même, le secteur de l’automédication couvre également les champs des compléments alimentaires et celui des dispositifs médicaux.
Après, coté « marché », il convient de préciser que celui-ci pèse pour près de 3.45 milliards d’euros en France.

  • Détails de la croissance

Ce ne sont pas les médicaments qui ont soutenu la croissance, mais bel et bien les dispositifs médicaux ainsi que les  compléments alimentaires!
Concernant le deuxième point (compléments alimentaire), de nouveaux laboratoires tels que Ysonut ou encore Vemedia ont vu le jour au cours de l’année, concurrençant ainsi les grandes groupes tels que Sanofi.

  • Qu’entend-on par « dispositifs médicaux« 

Le champ recouvert par des disposifs médicaux est assez vaste.
D’après la directive 93/42/CEE relative aux dispositifs médicaux, « Un dispositif médical  est un instrument, appareil, équipement ou encore un logiciel destiné, par son fabricant, à être utilisé chez l’homme à des fins, notamment, de  diagnostic, de prévention, de contrôle, de traitement, d’atténuation d’une maladie ou d’une blessure. »
Parmi les dispositifs médicaux, on compte ainsi les: protections urinaires, pansements et lavages nasaux ou encore, les compléments alimentaires.

  • Aucun médicament délisté en 2014

Comme mentionné précédemment, ce ne sont pas les médicaments qui ont soutenu la croissance.
D’ailleurs, il convient de préciser qu’aucun médicament n’a été délisté en 2014.
Concernant ce point, il s’agit plus précisément des médicaments qui passent de prescription obligatoires à la vente libre.

  • Automédication et pharmacies

Dans leur offre, les pharmacies proposent des produits d’automédication.
D’ailleurs, le conseil d’un docteur en pharmacie est toujours appréciable, pour le choix d’un produit de santé.
Aussi convient-il de préciser que le site pharmagarde.net comprend un annuaire qui référence les 24 000 pharmacies françaises, et il permet en outre de trouver une pharmacie de garde, c’est-à-dire ouverte les nuits, les dimanches et jours fériés,
grâce au service téléphonique accessible au 0899 020 711 (2.99€/appel + prix de l’appel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>