Histoire de la pharmacie

Fioles destinées à contenir des plantes médicinales
Standard

Alors que la France compte près de 25 000 pharmacies, celles-ci n’ont pas toujours existé dans l’hexagone !

Mais quel était l’ancêtre du pharmacien ?

Retour sur une histoire hors norme.

L’histoire de la pharmacie en bref

Bien qu’il ne soit pas toujours évident de mettre des dates  précises sur les événements historiques, il semblerait que la « pharmacie » soit postérieure à la médecine.

L’existence de pharmacies est en effet très ancienne ! Concernant ce point, la présence « d’apothicaires » est déjà révélée en 2600 avant J-C.

Mais le métier n’avait rien à voir avec celui que nous connaissons aujourd’hui : à cette époque, médecine et religion était très mêlés.

L’histoire est donc ancienne…et mondiale également.

Concernant ce point, l’une des anciennes compilations médicales a été établie dans un traité indien du 7ème siècle (le Sushruta Samhita), par le chirurgien Sushruta.

Les chercheurs ont également révélé l’existence de pharmacies durant toute la période gréco-romaine.

A ces époques, la pharmacie employait des personnes appartenant à de nombreuses disciplines: bouilleur de myrrhe, préparateur, coupeur de racines.

Après, ce n’est qu’au moyen âge que la pharmacie va réellement prendre de l’ampleur.

Puis, il faudra attendre le 18ème siècle pour pharmacie soit déclarée comme un « art précieux à l’humanité » (ordonnance royale), et pour qu’elle acquière sa totale indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>