Alcool et médicaments ne font pas bon ménage !

Alcool et médicaments
Standard

Dans un pays ou près de 13% de la population boit quotidiennement de l’alcool, il convient de rappeler que le mélange alcool-médicament n’est pas des plus recommandés.

D’après un spécialiste du domaine médical, « associer alcool et médicaments est (pourtant) un phénomène très courant » et il existerait une « méconnaissance des dangers liés aux interactions médicamenteuses ».

Concernant le dernier point, il est important de spécifier qu’il existe des médicaments tout simplement incompatibles avec l’éthanol.

Or, bien que les interactions soient connues, il semblerait que leur effet précis sur l’homme soient quelque peu méconnus, puisque certains essais sont effectués « in vitro mais rarement in vivo ».

Concernant ce point, d’après un spécialiste en biochimie : « La recherche sur l’alcool a peu de moyens et les essais sont difficiles à mener – il faut faire boire 1L de whisky à un sujet après lui avoir donné un médicament ! ».

Les effets alcool – médicament

  • Un effet perturbateur

L’alcool perturbe le métabolisme de certains médicaments. Une fois ingérées les molécules d’alcool et celles du médicament entrent « en compétition » dans l’organisme. L’éthanol peut ainsi limiter l’absorption d’un comprimé et accélérer son élimination par l’organisme. Or, cela a pour action d’affaiblir les effets du médicament.

  • Un effet…amplificateur !

A l’inverse, l’alcool peut également retarder l’élimination de molécules qui restent donc plus longtemps dans l’organisme. Or, cela a pour effet d’augmenter les effets du médicament, y compris les effets indésirables !

  • De très fortes interactions alcool – paracétamol

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, certaines molécules qui sont très courantes, interagissent très  fortement avec l’alcool. C’est notamment le cas du paracétamol, dont la prise régulière associée à une consommation quotidienne d’alcool peut engendrer des lésions irréversibles au niveau du foie.
Pour plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas a vous adresser à votre pharmacien, qui est un professionnel de santé, apte à vous conseiller sur les sujets relevant de son domaine de compétence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>